Soldes vs. ventes privées

Les soldes ont-elles (encore) un intérêt face aux ventes privées ?

Rédigé par pour BVP 2 commentaires

C'est aujourd'hui, mercredi 9 janvier 2019, que démarrent officiellement les soldes d'hiver dans l'hexagone. Durant les 6 semaines à venir (soit jusqu'au 19 février), les commerçants Français vont proposer des promotions et déstockages importants dans leurs boutiques physiques et virtuelles.

Soldes et ventes privées en concurrence frontale

Dans ce contexte, le Huffington Post s'est demandé si ces opérations étaient toujours aussi intéressantes que par le passé ou non. Avec les ventes privées en ligne, il est en effet possible de bénéficier de tarifs réduits tout au long de l'année, et cela dans un cadre légal nettement moins pointu.

Pour Emmanuel le Roch, délégué général de la Procos (Fédération pour l'urbanisme et le développement du commerce spécialisé), le constat semble sans appel : en raison des "ventes privées très violentes qui les précèdent, avec des réductions de -50% dès le lendemain de Noël, les soldes perdent de leur efficacité".

La grande nuance ? Les ventes à perte !

Pour le Huffington Post, la nuance entre les deux modes de déstockage réside dans la réglementation liée à la vente à parte. En dehors des liquidations elles aussi très encadrées, les soldes sont en effet le seul moment de l'année où les commerçants peuvent écouler leurs stocks à perte. La DGCCRF veille au respect de cette loi à grand coup de contrôles et de relevés de prix.

Malgré les -80% régulièrement affichés en vente privée, les soldes offrent donc en théorie la possibilité de réaliser de meilleures affaires puisqu'un article peut être vendu moins cher qu'il n'a été acheté.

Un accès pour tous sans contrepartie

L'autre élément soulevé par le Huff Post est davantage lié au déroulement des opérations commerciales. Si les soldes sont accessibles à tous en franchissant le seuil d'un magasin physique ou virtuel, les ventes privées nécessitent généralement la création d'un compte personnel. On y réclame alors un maximum d'informations personnelles, l'objectif étant de cibler le profil du consommateur et ses habitudes d'achat.

Pour les petits commerçants, les soldes offrent donc un moyen de venir concurrencer les grandes chaînes et enseignes nationales avec des moyens - financiers et techniques - inférieurs.

Et une gestion des retours différente

Si les soldes offrent donc potentiellement l'occasion de réaliser de belles économies sur des articles de grandes marques, elles se distinguent des ventes privées sur un point contractuel important. Il s'agit de la politique de retours et de remboursement en cas d'erreur de taille ou de changement d'avis :

  • pour les ventes privées en ligne, la loi Hamon de 2014 permet de bénéficier d'un délai de retour minimum de 14 jours avec remboursement obligatoire.
  • pour les soldes, les commerçants sont libres de pratiquer la politique qu'ils souhaitent, en sachant que c'est généralement le « ni repris, ni échangé » qui s'impose.

Notez toutefois qu'en cas de vice caché ou défaut de conformité, un vendeur a l'obligation de procéder à une reprise de l'article en bonne et due forme. Si vous prévoyez de faire les soldes d'hiver pour bénéficier des meilleures démarques, veillez donc à choisir judicieusement les vêtements, chaussures ou accessoires que vous allez mettre dans votre panier. Car, comme le rappelle le magazine Marie France, les ventes privées restent un excellent moyen de faire des économies sur vos achats.

2 commentaires

#1  - a attribué une note de 3/5 et a dit :

hello, perso ça fait 2-3 ans que j'attends vraiment les dernières démarques pour faire les magasins, sinon c'est clairement les vente privée pour moi ^^

Répondre
#2  - a dit :

vivement les soldes d'été 2019, sa promet des belle réduc chez vipi !!

Répondre

Rédiger un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot doizv ?