Beauté Privée

Beauté privée fait peau neuve pour 2021 : nouveau logo, nouveau site...

Rédigé par pour BVP Aucun commentaire

Le site de ventes privées leader dans l'univers de la beauté, j'ai nommé Beauté Privée, s’est offert une nouvelle identité visuelle, avec un logo et une présentation de son site Internet revus. Depuis son rachat par le groupe Showroomprivé en 2019, l’enseigne continue de rencontrer une croissance constante et semble souhaiter ajuster sa stratégie pour toucher un public plus large.

Une nouvelle identité visuelle pour Beauté Privée

Fondé en 2007 par Xavier Chauvin et Frédéric Bille, Beauté Privée est aujourd’hui le leader du secteur du déstockage de produits de beauté et de bien-être, avec des réductions fortes proposées à ses clients, allant jusqu’à -90% par rapport aux prix habituellement proposés en boutique. Le site semble aujourd’hui vouloir faire évoluer son image.

Un rapprochement graphique avec Showroomprivé

Après un rachat historique effectué par Showroomprivé il y a plus d’un an, Beauté Privée vient d’opter pour une nouvelle identité visuelle plus moderne et minimaliste, dans la lignée de celle de son nouveau groupe mère. Un virement important dans la vie de l’enseigne, qui semble traduire une volonté de se moderniser en se positionnant sur un marché plus haut-de-gamme.

Pour sceller ce mariage historique, un rapprochement, discret mais bien présent, a été effectué graphiquement entre Beauté Privée et Showroomprivé, avec des l'intégration d'éléments communs entre les deux sites. Architecture de la présentation des pages de marques, menus ou encore pictogrammes sont désormais communs aux deux entités.

Une charte graphique plus actuelle en accord avec un nouveau positionnement stratégique

Anciennement bicolore avec des accents de rose, le logo de Beauté Privée se veut aujourd’hui monochrome dans une typographie moderne, minuscule et sans serif, où l’accent reste mis sur la notion de « Privée », mettant en valeur la dimension exclusive de l’enseigne.

Le nouveau logo de Beauté Privée

Le site internet a également fait peau neuve. Ici aussi, le rose et les couleurs flashys ont été supprimés pour laisser la place à des tons pastel corails plus doux et actuels. Cette tendance se poursuit sur tout le site, avec des pages de produits soignées au design épuré. Le trop-plein d’informations mettant en avant les réductions n’a aujourd’hui plus sa place sur la plateforme.

Bien que toujours affichés sur les produits, les rabais appliqués ne sont par ailleurs plus mis en avant sur la page d'accueil : il vous faudra désormais ouvrir les offres pour connaître les réductions proposées sur les différents produits. L’accent est maintenant mis sur les marques elles-mêmes, grâce à une mise en page, ici aussi, plus minimaliste et élégante centrée sur de grands visuels. Exit également les mentions mettant en avant le programme de fidélité et les prix cassés dans le menu. Beauté Privée semble définitivement vouloir casser avec son image de déstockeur.

Un rapprochement historique avec Showroomprivé en 2019

Depuis 2019, Showroomprivé, qui s’avère être l’un des leaders du secteur de la vente privée sur internet, possède 100% du capital de Beauté Privée. Le groupe, qui était actionnaire majoritaire depuis 2017, a déboursé plus de 20 millions d’euros pour financer ce rachat, lui permettant ainsi de truster également le secteur de la beauté.

Une croissance en constante hausse pour Beauté Privée

L’enseigne spécialisée dans la vente de produits de beauté et de bien-être à prix cassés comptait alors plus de 8 millions de membres à son actif, soit trois fois plus que deux ans auparavant, et pas moins de 1000 marques partenaires pour un chiffre d’affaires net de 672 millions d’euros et une croissance de 3% par rapport à l’année précédente.

Le rachat exercé par Showroomprivé semble s’être avéré positif pour la croissance de Beauté Privée, qui reste en constante évolution, puisqu’elle profite aujourd’hui à plus de 10 millions de clients, avec plus de 2000 marques de cosmétique dans son catalogue, tous secteurs confondus (maquillages, soins, produits capillaires ou encore parfums).

Aperçu de la page d'accueil du site refondu

Depuis toujours, Beauté Privée a à cœur de proposer des grandes marques reconnues, comme Revlon, Babyliss, Maybelline, L'Oréal Paris ou encore Dove, mais aussi des enseignes plus confidentielles pour toucher un large public, à l’instar de Barwa, Naobay ou Tigi. Beauté Privée continue en parallèle développer son offre en matière de « cosmétiques green », avec un onglet dédié aux produits d’origine naturelle. Il répond ainsi à une demande en forte croissance pour les cosmétiques bio et naturels.

Un bilan également positif pour le groupe Showroomprivé

Le groupe mère n’est pas en reste. Le chiffre d'affaires annuel de Showroomprivé s’élevait à 700 millions d'euros en 2020, contre 616 millions en 2019, soit les meilleurs résultats de son histoire, après un début d’année pourtant compliqué à cause du contexte sanitaire. L’entreprise accusait en effet une perte de 70,5 millions d'euros fin 2019.

Cette tendance positive se confirme. Le chiffre d'affaires a connu une croissance supérieure à 50% durant le premier trimestre de 2021, s’élevant à 178,4 millions d’euros nets : 50,9% de plus que l’année précédente à la même période. De nombreux autres signaux sont au vert et semblent permettre à l’entreprise de continuer dans cette lignée, avec une hausse de 26% du nombre d’acheteurs et un panier moyen qui atteint aujourd’hui 44,7 €.

Ce succès est en grande partie dû à l'augmentation de l’offre proposée par la plateforme, qui référence aujourd’hui de nombreux produits pour la maison et la beauté en plus de son secteur mode historique, avec des campagnes de produits ciblées particulièrement efficaces. Le rachat de Beauté Privée y étant pour beaucoup.

Rédiger un commentaire

Quelle est le sixième caractère du mot t0f6kvbs ?