Zalando Privé & Limango

Zalando Privé, Limango... quand les Allemands se mettent aux ventes privées

Rédigé par pour BVP 1 commentaire

C'est en 2001 qu'est né le concept de vente privée en ligne. Malgré les efforts de Jacques-Antoine Granjon en termes de marketing et communication, il était à l'époque surtout question de déstocker « vite et bien ». Depuis, le secteur de la vente événementielle a gagné en maturité et joue désormais à armes égales avec les ténors de l'e-commerce mondial.

Mais quelles sont leurs armes face à de grands noms comme Amazon et, dans une moindre mesure, Groupon ?

La rigueur Allemande, un atout !

Si Veepee a conforté - voire bétonné - son leadership en maîtrisant progressivement les différents rouages de son activité, d'autres ne l'ont pas attendu pour développer des structures aptes à rivaliser. Et c'est en Allemagne que se trouvent les plus prometteuses ; celles en mesure d'offrir une expérience utilisateur de pointe, une logistique sans faille et une capacité à croître en interne dans défaillir. Leurs noms ? Zalando Privé et Limango !

Toutes deux nées il y a une dizaine d'années sous l'impulsion de grands groupes de retail allemands (sièges sociaux à Berlin et Munich), elles ont depuis conquis leur marché local avant de s'installer en Europe, et notamment en France où leur Chiffre d'Affaires ne cesse d'augmenter au fil des inscriptions de nouveaux membres. Limango, arrivé plus récemment dans l'hexagone, revendique déjà pas moins de 3 millions d'inscrits dont un socle d'1 million d'utilisateurs fidèles (source).

La rigueur logistique apparaît comme un atout clé pour les e-commerçants allemands
La rigueur logistique apparaît comme un atout clé pour les e-commerçants allemands

On n'en attend pas moins en 2019...

Amélie C., qui a découvert Limango en mars 2019, explique ainsi à notre journaliste : « J'ai longtemps fait confiance aux entreprises françaises comme Showroom Privé ou BrandAlley. Mais plusieurs expériences décevantes m'en ont dégoûté. Avec les frenchies, tout va bien tant qu'on ne rencontre pas de problème. Sinon, c'est l'escalade et entre échanges téléphoniques interminables et envoi de pièces justificatives, ce sont rapidement des heures de perdues ».

Elle poursuit : « J'aime la rigueur des Allemands, et je veux pouvoir acheter en ligne avec le même confort qu'offrent mes Birkenstock à mes pieds. Un site clair et rapide, un suivi de commande en temps réel, un vrai service après vente... je n'en attends pas moins d'un e-commerçant en 2019, et je pense être loin d'être seule ! ». Les chiffres semblent donner raison à Amélie : 2019 promet d'être une année à très forte croissance (2 chiffres) pour les 2 pépites germaniques.

Nous ne manquerons pas de revenir vers vous dans une analyse chiffrée lorsque les bilans annuels auront été publiés et communiqués à la presse.

1 commentaire

#1  - a attribué une note de 5/5 et a dit :

Zalando c'est loin d'être nouveau, sa doit faire 5 ans que j'achète régulièrement chez eux. Limango je ne connais pas, a voire se que sa vaut.....

Répondre

Rédiger un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot elkvpg ?