Médiamétrie

E-commerce français : Vente-privee.com dans le top 3

Rédigé par pour BVP 3 commentaires

La Fevad et Médiametrie ont créé un baromètre trimestriel visant à établir un classement des leaders de l'e-commerce hexagonal. Ce dernier offre une vision précise des habitudes de consommation en ligne des français. De façon assez logique, les pure players historiques comme Amazon et Cdiscount s'y frottent aux acteurs de la grande distribution tels que Carrefour et E. Leclerc.

Un classement bousculé par Vente-privée.com

Si les positions sont globalement consolidées, un trouble-fête y gravit les échelons à une vitesse impressionnante : Vente-privee.com. Dans un contexte forte croissance (+ 14,4% au 2ème trimestre 2018 pour l'ensemble du e-commerce), le spécialiste du déstockage haut-de-gamme voit son Chiffre d'Affaires progresser à un rythme encore plus soutenu. Tant et si bien qu'il vient de ravir la 3ème place du podium au géant culturel FNAC, qui se retrouve ainsi évincé du trio de tête.

Avec 13,8 millions de visiteurs uniques mensuels (dont 3 millions se connectent quotidiennement), Vente-privee.com se place ainsi derrière le leader Amazon et le géant Cdiscount. Une évolution qui confirme le succès du format « ventes privées » face aux plateformes et places de marchés plus traditionnelles, et cela malgré une hausse continue du nombre d'acteurs (20 000 créations en 1 an).

Les ventes privées de plus en plus populaires

Le magazine Dynamique Mag y voit le signe d'une évolution des habitudes de consommation. Car si Vente-privee.com reste le porte-étendard incontesté du segment, Showroomprivé affiche lui aussi une forme olympienne avec un CA de 655 millions d'euros (contre 1,4 milliard pour son confrère). À titre de comparaison, La Redoute (qui s'est récemment faite évincer du top 15) affiche un CA de 750 millions d'euros...

Mieux encore, la diversification et la spécialisation des acteurs devrait permettre aux ventes privées de se frotter à l'e-commerce traditionnel dans de nombreux univers produits. Dynamique Mag cite notamment des projets comme Homméos de Simon Vancoppenolle et Olivier Danniau, ou encore Bébéboutik de Frédéric Durand. Mais les articles masculins et la puériculture ne sont pas les seuls concernés : animaux, bricolage ou encore décoration sont également concernés !

Des rendez-vous « analyse » réguliers

Autant dire que nous ne devrions pas tarder à vous parler à nouveau de ce baromètre de l'e-commerce issu du panel L'Observatoire des Usages Internet (O.U.I). Peut-être pas de façon systématique comme nos confrères du JDN mais son intérêt est indéniable dans le cadre de notre analyse régulière des tendances du secteur.

3 commentaires

#1  - a attribué une note de 4/5 et a dit :

Succès mérité. Quand on voit comment les cdiscount et autres rueducommerce traitent leurs clients (pitch : comme de la m***e), vente privée ne peut que passer devant. Au moins il y a un vrai sens de la relation client et une volonté de s'imposer sur le long terme, pas de faire du one shot sur des produits low cost made in China ! Bravo donc.

Répondre
#2  - a dit :

JAG est un sacré personnage avec une vraie vision d'entreprise. Ce mec est un génie du business et ses succès nous le rappellent régulièrement. JAG Forever !!

Répondre
#3  - a dit :

normal, c'est les meilleur un point c'est tout ^^

Répondre

Rédiger un commentaire

Quelle est la dernière lettre du mot bhqfe ?