Black Friday

Black Friday : quel impact pour le monde de la vente privée ?

Rédigé par pour BVP 2 commentaires

Le Black Friday 2018 se tiendra le 23 novembre. À l'approche de cette journée de promotions mondiale, nous nous interrogeons sur ses éventuelles conséquences pour le monde de la vente privée. Le format vient en effet concurrencer les leaders du déstockage en ligne avec une mécanique de vente finalement très proche...

Encore inconnu il y a 10 ans, le Black Friday s'est imposé comme un rendez-vous incontournable pour les e-commerçants français. Importée tout droit des États-Unis où elle fait suite au traditionnel repas de Thanksgiving, cette « journée noire » signe le coup d'envoi des achats de Noël. L'occasion pour les e-commerçants de pratiquer des soldes très limitées dans le temps même si, réglementation oblige, les ventes à perte sont interdites.

Une journée très attendue par les consommateurs

Si le Black Friday concernait surtout les articles high-tech à ses débuts, les offres touchent aujourd'hui un large panel de produits. Cela va en effet du smartphone à l'électroménager en passant par les vêtements ou les produits de beauté. Tant et si bien que l'événement est de plus en plus attendu par les consommateurs qui, pour économiser sur leurs achats en ligne, réduisent leurs dépenses plusieurs semaines à l'avance.

Un manque à gagner pour les déstockeurs

Pour les spécialistes du déstockage en ligne comme Vente-privée.com, Showroomprivé ou Bazarchic qui n'y participent pas, il y a là un évident manque à gagner. Pire encore, cela pousse les e-commerçants traditionnels à se familiariser avec le concept d'offre agressive et limitée dans le temps sur des fins de stocks... Cela ne vous rappelle rien ? D'année en année, ils développent ainsi un savoir-faire dans la mise en oeuvre de ventes privées sans forcément s'en rendre compte.

Et une nouvelle concurrence

Certains y voient toutefois l'opportunité d'augmenter leur volume de vente au détriment de leur marge. Et c'est ainsi que naissent de multiples petits sites de ventes privées spécialisés dans telle ou telle niche. Or, comme nous le soulignions en août dernier, de nombreux domaines de pointe échappent encore à la domination des leaders de la vente événementielle.

Le Black Friday constitue à ce titre une menace pour les acteurs historiques du secteur, et encore davantage si on y intègre le Cyber Monday. Pour les consommateurs, les avantages sont à l'inverse nombreux dans la mesure où cela contribue à faire jouer la concurrence, et donc à faire baisser les prix.

2 commentaires

#1  - a attribué une note de 4/5 et a dit :

la réflexion est bonne mais ça fait longtemps que les soldes existent et tout le monde ne s'est pour autant pas mis à déstoquer toute l'année... non ?

Répondre
#2  - a dit :

Merci pour votre retour Sandra. En effet, les soldes sont une institution en France et tous les acteurs du commerce en connaissent les rouages. Le black Friday est différent dans la mesure où il est venu bousculer la période des ventes de Noël avec une optique de vente flash pour pousser à la consommation. Les soldes durent bien plus longtemps (trop dit-on dernièrement), l'optique n'est donc pas la même.

Répondre

Rédiger un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot oxbkpo ?